Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Types de réglages d'incidence sur un Cv
#1
Dans une discussion ouverte sur un autre sujet et suite à une question posée par Kalamical (après une remarque de ma part), j'ai été amené à développer une longue réponse .. et comme je trouverai dommage que cette discussion finisse par se perdre, j'ai préféré ouvrir un topic spécifique pour en parler.

Philip78 a écrit :Oui, très bien le Nexus, pour un enfant .. j'ai redécouvert cet appareil à Penvins cette année, en faisant un peu d'initiation et une chose que j'ai découverte, c'est qu'il y a sur cet appareil un réglage d'incidence.

Par une méthode assez simple, en déplaçant le point d'application du nœud prussik, sur le brin de la bride unique constituant la bride d'incidence et la bride extérieure.

Il y a deux nœuds d’arrêt sur celle-ci, qui permettent de limiter le déplacement dans un sens ou dans l'autre de ce nœud Prussik.

D'un côté, en glissant vers la bride d'incidence (vers le haut, côté nez), pour les vents faibles, car cela réduira l'incidence et allongera un peu la bride extérieure .. ce qui donnera un réglage un peu plus "léger" et un peu plus "intérieur" .. favorable pour vents légers (décollage et vol plus faciles)

De l'autre côté, en glissant vers la bride extérieure (vers le bas) pour les vents plus présents, car cela allongera l'incidence et raccourcira un peu la bride extérieure .. donnant donc un réglage un peu plus "lourd" et un peu plus "extérieur" .. favorable pour vents plus établis. (posés plus faciles et trainée plus importante améliorant la sensation de présence dans les lignes)

Pour faire glisser le nœud prussik, il faut le "déverrouiller" en tirant latéralement sur les brides adjacentes (en les mettant en ligne droite), et puis après réglage, "reverrouiller" le nœud en rapprochant les deux brides adjacentes et en faisant glisser la boucle extérieure pour remettre dans la position verrouillée d'origine

A tester absolument, par tout ceux qui possèdent un Nexus et qui ne savaient pas qu'ils disposaient d'un tel réglage.

Philippe


Kalamical a écrit :oui ! vu sur pas mal de CV Prism
et même sur le Jazz qui est tout petit cela aide bien

sur le Quantum il me semble, on trouve même des étiquettes "strong et light wind" pour ne pas se tromper

sur "je ne sais plus quel modèle" Prism il est aussi possible de modifier le turbo (3pt classique ou turbo)

au passage Philippe
as-tu un avis ou de l'expérience sur ce type de réglage

a) changement à la mode Atelier/Prism
au niveau du trois point on fait glisser la double tête d'alouette
avec 2 effets : changer la brider intérieure + la bride d'incidence

b) changement plus répandu
uniquement changer l'incidence avec par exemple une échelle de noeud

Pascal

Le système employé par l'Atelier ou Prism présente déjà un avantage pour le fabricant, qui n'aura pas à réaliser de "coûteuses" échelles de nœuds ..

Je ne parles pas du prix des bouts de brides que cela implique, mais plutôt du coût du temps passé à les réaliser ..

Ce qui n'est pas comparable au temps que passera un cervoliste pour les réaliser pendant ses loisirs, car lui ne comptabilise pas son temps.

Avec ce type de réglage on peut aussi considérer qu'il y a comme un "double effet" :

Par contre ce qui peut en être attendu, dépendra de la façon dont est constituée la bride unique sur laquelle se déplacera le nœud Prussik

1er cas : soit c'est une bride Incidence + extérieure (et il me semble bien me souvenir que c'était ainsi sur le Nexus)

En faisant glisser le nœud Prussik vers la bride d'incidence (vers le haut, côté nez), cela réduira la longueur de la bride d'incidence, ce qui donnera un réglage un peu plus "léger" favorable pour les vents faibles >> ceci étant le 1er effet

.. et, simultanément, par voie de conséquence, cela allongera un peu la bride extérieure .. ce qui donnera un réglage un peu "plus intérieur" .. favorable également pour les vents vents légers >> ceci étant le 2ème effet

Cet avantage vient du fait que ces deux corrections, ont une action favorable agissant "dans le même sens"

En faisant varier le réglage dans l'autre sens, on aura cette fois un réglage qui sera aussi à "double effet" en donnant un réglage qui sera à la fois, "plus lourd" et "plus extérieur", ces corrections agissant aussi dans le même sens et cette fois favorables à un vol dans un vent plus établi.

A noter que ce "double effet" est également obtenu par un système de bridage turbo !

.. mais seul le principe du "turbo extérieur" (le plus employé à notre époque) donnera une modification des réglages allant l'un et l'autre dans le même sens..

.. alors, qu'un "turbo intérieur" (le turbo classique employé dans le passé) donnera des modifications de réglage qui seront contradictoires.

Mais souvent, quand ce type de turbo intérieur était employé, on ne s'en servait pas comme élément de réglage, sa valeur était fixée au départ et on n'en changeait pas.


2ème cas : soit c'est une bride Incidence + intérieure ( comme c'est le cas je crois, sur les Cv de l'Atelier)On obtient toujours notre double effet, mais cette fois, les corrections ne vont pas dans le même sens.

Un réglage d'incidence plus "léger" sera couplé à un réglage plus "extérieur" du point de tire.

Un réglage d'incidence plus "lourd" sera couplé à un réglage plus "intérieur" du point de tire.

Personnellement j'aurai tendance à préférer la solution décrite dans le cas N°1 ... qui sera peut-être préférable dans la majorité des cas ..

.. mais, il peut y avoir des cas particuliers où justement dans le vent faible, on cherchera à extérioriser davantage le point de tire, de façon à forcer davantage sur une structure légère, pour l'obliger à "creuser" en son centre, afin de faire pocher la voile et être en mesure de traquer la moindre souffle.

Mais là, la discussion est ouverte et des avis pertinents sont exprimés dans le topic sur le "Réglage d'incidence" dont je parle à la fin de ce post.

===================================================================================================================================

Pourquoi plutôt une échelle de nœuds ?

J'ai tendance à penser que lorsqu'on a mis un Cv "à sa main", c'est qu'on a trouvé la bonne position d'extériorisation du point de tire (c'est à dire son éloignement par rapport à la spine) et que ce n'est plus vraiment souhaitable d'y retoucher, puisque le comportement du Cv est en partie dépendant de cela.

Par exemple : contrôle de trajectoire, rayons des virages, amplitude des gestes lors des inputs pour réaliser des figures .. etc .. et que certains gestes finissant par devenir des "réflexe" il n'est pas très bon de se "dérégler"

Alors, dans ce cas, l'échelle de nœuds permettra une action sur le seul réglage d'incidence (et un poil sur la profondeur de bridage), ce qui ne modifiera pas les éléments de pilotage décrits plus haut, mais permettra de vraiment faire connaissance avec son appareil.

.. et ceci, sans risque de le dérégler, car c'est facile de revenir dans la position antérieure marqué par la position d'un nœud.

J'ai souvent l'habitude avec un nouvel appareil de tester jusqu'où .. il ne faut pas aller trop loin, en le "déréglant" une fois dans un sens et une fois dans l'autre pour avoir un ressenti de ces positions extrêmes .. ainsi on sera sûr que le bon réglage d'incidence qui va nous satisfaire se situera dans cette fourchette.

Après de nombreux essais, on finira par "valider" un réglage bien adapté au Cv et au pilote : au vent moyen dans lequel on vole, à la lourdeur ou légèreté de réglage qu'on affectionne, et au bon tracking du Cv avec ce réglage, qui ne doit être ni trop lourd (enclume), ni trop léger (savonnette)

Une fois que ce réglage sera trouvé, il deviendra assez rare d'y retoucher .. excepté parfois dans du vent fort, pour préserver la structure, par l'adoption d'un réglage plus léger.

.. et quand on a une gamme d'appareils dans son sac, on changera plus volontiers de cerf-volant que de réglage.

Excepté le débutant qui sera bien content sur son "unique appareil" de pouvoir élargir un peu sa plage de vent, en agissant de façon modérée sur le réglage d'incidence.

Alors, comme il ne fera JAMAIS lui-même (de sa propre initiative) les échelles de nœuds (sauf exceptions qui confirmeront cette règle) .. un certain nombre d'entre eux seront parfois déçus par un appareil qui ne possède pas d'origine ce réglage "de base" ... et décideront même parfois de s'en séparer, pour passer à autre chose .. avec un appareil sur lequel grâce à cette petite adaptation, ils ressentiront tout de suite de bonnes sensations.

Et puis .. dernier point essentiel !

Tester un réglage d’incidence, permet au cervoliste de COMPRENDRE et RESSENTIR ce que cela change dans le comportement de son appareil et ça ce n'est pas rien ! Rolleyes

.. et pour ceux qui souhaitent pousser plus loin leur réflexion sur cette question de l'incidence, je rappelle que le sujet du "Réglage d'incidence" avait été abordé dans ce fil de discussion spécifique :

http://www.bilboquet-kites.com/forums/sh...=167790719

Bonnes lectures. Smile

[Image: 07.gif]

Philippe
"Le Cerf-Volant acrobatique - La Synthèse"
"Bridages - La Synthèse"

Pro Dancer SSUL - The Grid SUL / UL / STD / VTD
Curve STD Full 5PT - Avatar STD
Répondre


Messages dans ce sujet
Types de réglages d'incidence sur un Cv - par Philip78 - 09/09/2015, 15:13

Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Réglage d'incidence Philip78 15 4645 18/09/2012, 18:27
Dernier message: Professeur Schmoll
  mise en route du double 00 ,conseils reglages etc zeltron.fr 4 2159 03/10/2005, 22:17
Dernier message: zeltron.fr
  Créations de réglages. vistosi 3 1746 30/09/2005, 17:33
Dernier message: Traqueur de vent :Patrice
  Réglages et optimisation du X-Masque de l'Atelier Skyforce 12 2905 25/08/2003, 09:38
Dernier message: claude

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)